mardi, juin 17, 2008

Architecte, un métier pas facile...

Archi, c'est pas un métier simple...
Il faut construire quelque chose de solide (les poteaux), fonctionnel (la voie de circulation) et beau (les couleurs !!)
Dans cet exemple, l'archi a bâti une synthèse !
Maintenant il lui faut travailler la cohérence...
La prochaine sera la bonne...
En attendant ces progrès, les utilisateurs devront vivre avec ces obstacles colorés pendant une petite trentaine d'années !

5 commentaires:

SilverTiger a dit…

Personellement, je ne voudrais pas garer ma voiture là ou même y aller parce que ces poteaux me donnent l'impression que le plafond est prêt à tomber...

José Phinebacker . a dit…

Pas de risques !!!
De bon poteaux d'une cinquantaine de centimètres de diamètre, de bon vieux béton armé des familles...

Pascal a dit…

c'est où ? C'est pas le CNIT avec ses légendaires poteaux au milieu des virages...Je ne vois pas.
En tout cas, faut pas etre bourrer pour sortir de sa place et du parking.

Stephanie a dit…

ah ben, faut pas rouler en plein milieu de la fleche ....

José Phinebacker . a dit…

@Pascal: C'est pas pour cafeter mais c'est le parking Valmy...
@Steph: Meuh non !!! La fleche ne doit pas être vue comme un objet utilitaire, une signalétique fonctionnelle ou un pictogramme de jalonnement ! Non ! C'est artistique, symbolique : il faut y lire la difficulté, les aléas de la vie...
Enfin, on dit ça après !

 

© Template d'origine (Très largement modifié par Phinebacker - 10/2007) New Blogger Templates |Tech Blog