vendredi, mai 30, 2008

Prime à la Surprise...

A l'occasion de notre sortie cinéma "Indiana Jones 4" (Le retour du fils de la vengeance II) j'ai pu conter mon anecdote concernant l'épisode 1.
Je ne sais pas sur quelle planète j'étais à ce moment là mais je n'avais pas entendu parler de ce film à sa sortie. Pas une image, pas une critique, pas une affiche. Rien.
Entrainé par des potes je me retrouve dans la file à attendre pour un film "Les aventuriers de l'arche perdue" avec un type à chapeau au centre de l'affiche et un cavalier sur la droite... Un western donc !
Pas ma tasse de thé, mais bon pourquoi pas...
Le premier quart d'heure est pour moi une surprise totale, un contre-pied, une feinte de corps cinématographique... Un de mes meilleurs souvenir de cinéma !
J'ai réalisé a ce moment que la surprise avait un effet démultiplicateur incroyable. Les rares fois qu'un (bon) film était radicalement différent de ce que j'avais imaginé, induit à partir du titre, des acteurs ou de l'affiche, son rang dans mon classement personnel à moi privé était largement boosté, voire durablement surévalué.

Ainsi me reviennent en mémoire :
- Fight Club: Un film de baston à la Steven Seagal (Beurkk) ?
- The Blues Brothers : Un film de gangster façon Bogart ??
- The big Lebowsky : Le biopic d'un célèbre homme politique polonais ???

Je ne serai pas cruel au point de vous détromper, vous les chanceux qui n'avez pas encore découvert ces films (y-en a-t-il ?)
Fuyez les bandes annonces, n'écoutez pas les critiques, tentez votre chance !
L'instant de la surprise est unique, éphémère, mais tellement délicieux...

4 commentaires:

damospace a dit…

C'est vrai que le fait de trop savoir sur un film avant de l'avoir vu peut souvent gâcher l'effet de surprise, que ce soit dans le bon ou le mauvais sens... Les films qui m'ont le plus marqués étaient souvent ceux que j'ai découvert par hasard sans connaître l'intrigue ou même le réalisateur, comme par exemple Orange Mécanique ou Pulp Fiction...

José Phinebacker . a dit…

Pulp Fiction... Même un gros buzz ne peut pas le ternir !!

Dung a dit…

Va voir ces films, effet de surprise garanti

- Hostel: l'histoire d'un papy qui retape sa baraque pour en faire un hotel?
- The Descent: l'histoire de joyeux skieurs partis se faire les versants du mont blanc?
- La colline a des yeux: un dessin anime tout mignon ou les collines ont des petits yeux?

José Phinebacker . a dit…

Je vais suivre tes conseils Dung. J'espère que la surprise sera bonne !

 

© Template d'origine (Très largement modifié par Phinebacker - 10/2007) New Blogger Templates |Tech Blog