mercredi, novembre 07, 2007

Paradigme pour tous...


L'année dernière le déclinisme faisait le bonheur des journalistes, des politiques et de toutes les personnes qui intervenaient dans les médias.
Ils l'ont utilisé jusqu'à l'user totalement et on peut constater aujourd'hui qu'il a totalement disparu (Minute de silence...) Ayons également une pensée émue pour le hellzapoppinesque qui m'avait bien amusé mais qui n'aura vécu que ce qui vive les roses... Dommage, c'était un joli néologisme...
Aujourd'hui les mouches ont changé d'âne et depuis quelques jours on nous répète à l'envie que nous changeons de paradigme, que le paradigme écologiste allait remplacer le paradigme productiviste et matérialiste...
Pour moi, l'utilisation du terme paradigme était totalement lié au domaine scientifique. Son application au domaine sociétal m'a surpris. Je suis donc parti à la recherche de sa définition exacte :

Singulier Pluriel
paradigme
/pa.ʁa.diɡm/
paradigmes
/pa.ʁa.diɡm/

paradigme nom commun masculin

  1. (Grammaire) Modèle de déclinaison, de conjugaison.
  2. Exemple parfait.
    Les mathématiques sont le paradigme des sciences.
  3. Représentation du monde, une manière de voir les choses, un modèle cohérent de vision du monde qui repose sur une base définie.
  4. Ensemble d'expériences, de croyances et de valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et réagit à cette perception.
  5. Modèle théorique de pensée qui répond à un système de valeur
    (Source le wiktionnaire)

La 3éme s'applique au domaine de la science et est assez commune.
Mais les définitions 4 et 5 dévoilent le potentiel de ce mot.
Rationalistes et Empiristes
Notamment celle-ci:
"Ensemble de valeurs qui influencent la façon dont un individu perçoit la réalité et réagit à cette perception."
Si l'on restreint le mot valeur à son seul sens matériel cette définition prend une allure très empirique et rend compte (d'une manière un peu simpliste, certes) de la problématique de la situation de monde occidental: Nous sommes le jouet de "valeurs marchandes" qui ont le pouvoir de modifier la perception du monde réel.
Le plus amusant est que cette dépendance au consumérisme est entretenue par des rationalistes qui pilotent une économie ultra vertueuse et rigoriste qui est LA valeur unique de notre système. La consommation n'est limitée que par les capacités de production et n'est jamais pondérée par des notions "philosophiques", de sens...
Devant le danger pour notre environnement qu'induit par ce mode de consommation sans limite les commentateurs du quotidien annoncent qu' il est temps de changer de paradigme !!!
Changer de paradigme c'est révolutionnaire !
Mettre des lunettes vertes à nos économistes-boursiers suffira-t-il a créer les conditions de ce changement radical que sous-tend ce terme ?

0 commentaires:

 

© Template d'origine (Très largement modifié par Phinebacker - 10/2007) New Blogger Templates |Tech Blog