dimanche, octobre 14, 2007

Journées 14, 15 et 16 : New york - Episode 1


New York City ! My kind of town !
Pour Franck c'était Chicago, pour moi c'est NYC...
Comment vous faire passer ce truc spécial que je ressent lorsque je suis à NY ? Je ne pourrais pas décrire ça en un seul post. Commençons par le début. Premier épisode :
L'énergie...
Bon, c'est un peu tarte à la crème, ça fait lieu commun, peut-être un peu cliché, c'est peut-être même un stéréotype, mais c'est un fait : ça bouge, ça court, ça remue...
Un concert annoncé ici, des flyers distribués pour une expo là, une partie de baseball dans le parc, un couple de danseurs qui répète dans le théatre public de summer-stage, les vendeurs de Chinatown , les boutiquiers de Soho, les marchants Time Square, le flux continu de taxi qui parcourent les avenues, les sirènes de police-pompiers-ambulance qui résonnent, les ferrys qui déposent toutes les 15 minutes le flot de ce combustible humain qui fait tourner la machine...
L'activité est continue, les bureaucrates ouvrent le bal starbuck à la main, bientôt suivis par les boutiquiers, relayés par les marchands ambulants qui charrient leurs cantines pleines de saucisses dans manhattan. Le soir l'industrie du spectacle se charge d'animer la nuit, Time Square pour les touristes avides de musical, Greenwich village pour les fan de club Jazzy et autres pubs, les dancing-club de midtown pour les noctambules du cru. Et les touristes, 24 heures sur 24... Cette ville ne s'arrête jamais !
Pour certains, cette activité confine à l'hystérie et ils la subissent comme une agression. Pour moi, cette activité, cette énergie m'électrise, me recharge... J'adore New york !!

3 commentaires:

Dung a dit…

He he, tu aimes cette effervescence car tu es la en touriste... peut etre que de l'avoir au quotidien, en permanence ce serait plus pareil ;)
C'est deja un peu l'effet que me faisait Paris: plein de truc, plein de monde... mais apres quelques annees tu te dis... a quoi bon, il faut faire 2h la queue poru faire quoique ce soit vu que 1000 autres personnes ont eu la meme idee que toi au meme moment

José Phinebacker . a dit…

J'adore Paris !
J'y habite et j'y travaille...
Alors, bien sur il y a des jours où s'enfuir à la campagne devient absolument nécessaire.
Trop plein de bruits, de monde, overdose d'embouteillages... Mais lorsque le niveau de stress a retrouvé un niveau acceptable, zou retour à Paris !
Je le confesse, je suis un urbain.
NY c'est une sorte de synthèse de cette identité urbaine.

Dung a dit…

hi hi, bon ben tout s'explique ;)

 

© Template d'origine (Très largement modifié par Phinebacker - 10/2007) New Blogger Templates |Tech Blog