jeudi, février 01, 2007

les 5 dernières minutes

Aujourd'hui, 1er Février 2007, à l'initiative d'un groupement écologiste, il était demandé d'éteindre ses lumières entre 19h55 et 20h00.

Une sorte de grève électrique de 5 minutes...
Je passe sur les ricaneurs pour qui les choses ne doivent pas être tentées si elles ne sont pas immédiatement rentables : "Cette coupure ne fera faire aucune économie !!"
Le symbolisme est pour eux une notion trop abstraite.
Je passe sur les terroristes, les "experts" en "foulala, on va tout péter !" : "Si tous les Français coupent puis rallument la lumière il faudra faire appelle à nos centrales au charbon pour faire face à l'appel de puissance, bilan écologique déplorable !" Pathétique !
Je passe sur les indifférents, les démissionnaires, les aveugles : "Pourquoi faire ?"

Vue du balcon, 19h51...

Donc, après en avoir débattu avec mes mômes il a été décidé de suivre le mot d'ordre :
black out total dans la maison !
Les enfants étaient très excités à l'idée de participer à une sorte de mouvement, d'action positive, de réaction. Mobilisation générale !
Après avoir tout éteint, direction le balcon pour observer les immeubles plongés dans l'obscurité.

Vue du balcon 19h57...
Bilan, vue de notre balcon : Nul !
Donc, soit nous avons été trop romantique, les gens, nos voisins, ne sont pas concernés et il n'est pas question de louper le début du 20h;
Soit les experts, les ricaneurs et les démissionnaires ont raison !
Et ça, ça fait mal au cul...

6 commentaires:

Cath a dit…

Je me fais du soucis pour ton cul José :) car toi, tu es un pur !

Alors, je vais te dire :
toute ma rue était éteinte hier soir (Garches/centre ville, hauts de seine) sauf 2 appartements =

celui d'un mec en face et le mien.

Car cette minute de silence en hommage à notre destruction annoncée est pour moi un gadget, style allumez une bougie pour la Bosnie (si tu te souviens).

Tu sais à quel point je suis engagée sur les questions d'économie des ressouces, de bon sens, et de développement durable.

Mais éteindre la lumière alors qu'on se donne un mal de chien à trier ses ordures pour les voir ensuite soigneusement remélangées dans la benne à ordure, tu avoueras qu'il y a du foutage de gueule dans l'air... et ce n'est qu'une micro anecdote.

Les moyens nous les avons, les ressources y compris en génie également, mais la volonté collective, c'est à dire politique qui au final décide et engage notre présent et notre avenir est désastreuse, et notamment en France.

Chacun s'engage donc à sa façon et loin de moi de juger, juste alerter et conseiller à chacun/chacune de se renseigner sur les mouvements/associations/partis qui ont et des idées et de l'influence.

Pensez à vos gosses !

ps : la candidature de José Bové est pour moi le coming out de la craignitude la plus crasse. Je ne le sous estime pas, il est dangereux l'animal.

José Phinebacker . a dit…

Je te remercie de te soucier de mon cul !
J'ai bien conscience que cette action n'avait aucun sens pratique.
Qu'elle a été auprès des politiques aussi efficace qu'une miction dans un Stradivarius...
Mais elle a permis à certains de se compter, de commencer une réflexion pratique sur l'impact de notre comportement individuel.
Mes enfants en ont tiré une certaine fierté d'avoir "agit" mais aussi une colère contre la passivité...

Cath a dit…

En fait, MEA CULPA = tu as eu raison, j'ai eu tort, tous les gestes comptent !

Vu l'ampleur du suivi, mon oeil de remet à briller, et cela n'a rien d'électrique :)

christine a dit…

Il est vrai que je n'ai aps éteint mes lumières....
J'agis autrement : j'ai décidé que désormais quand je voyagerai en avion, je compenserai l'émission du CO² de l'avion
voir à ce sujet mes notes sur Voyageurs du Monde et autres tours-opérateurs comme Ushuaia Voyages.
surtout que certaines compagnies aériennes d'Air France à British Airways ont baissé leur surcharge de pétrole...
petit cadeau dont je peux faire profiter certaines associations dans les pays en développemnt.
Pourtant chaque petite goutte compte
l'essentiel est la prise de conscience de chacun
et que chacun agisse à sa manière, selon ses moyens
pour léguer en héritage une Terre saine et propre à nos enfants.

José Phinebacker . a dit…

La compensation du co² des voyage en avion est une idée intéressante...
Malheureusement ton blog est actuellement en rade... (En fait les serveurs six apart sont en rade)
Dès que c'est dispo, je lirai ta proposition avec attention !

José Phinebacker . a dit…

Merci Christine pour cette information !
Donc, ici :
http://www.co2solidaire.org/fr/calculsCO2/
On peut calculer la production de CO² induite par on voyage, son cout et les projet de developpement durable que l'on peut soutenir pour compenser.
Pollueur = Payeur, enfin en pratique !

 

© Template d'origine (Très largement modifié par Phinebacker - 10/2007) New Blogger Templates |Tech Blog